Les orientations stratégiques de l’État en région Occitanie

Mise à jour : 16 janvier 2017

Les directives nationales d’orientations (DNODirective nationale d'orientation) élaborées par les ministères s’appliquent à toute l’administration de l’État dont elles forment le cadre de l’action quotidienne.

Elles ont toutes été validées en Commission Nationale de l’Administration Territoriale de l’État au cours du premier semestre 2016.
 Ces DNODirective nationale d'orientation peuvent être toutefois complétées à tout moment par des politiques nationales spécifiques. Ces politiques visent à répondre à des situations d’urgence, voire à de nouvelles orientations nationales élaborées après la validation de ces DNODirective nationale d'orientation.
 Cependant, une région aussi vaste et aux caractéristiques aussi affirmées que la région Occitanie suppose l’établissement d’orientations stratégiques complémentaires et adaptées. C’est tout l’objet de ce document des Orientations Stratégiques de l’État en Région (O.S.E.R.) qui répond à la circulaire du Premier ministre du 8 mars 2016.
 Ces orientations stratégiques pour les deux années à venir reposent sur les diagnostics réalisés pour réussir la construction de la nouvelle grande région. Elles ont été abordées devant le cabinet du Premier ministre et les ministères à la fin de l’année 2015. Elles ont ensuite été travaillées et débattues lors de deux Comités d’administration régionale thématiques en avril et mai 2016 qui ont permis d’associer les réflexions des directeurs régionaux et des préfets de département. Ces orientations, qui ont reçu l’avis favorable du CARComité de l'administration régionale du 19 octobre 2016, ont donc fait l’objet d’un réel travail de construction collaborative à l’échelle des 13 départements de la région qui restent des relais indispensables pour toutes les politiques régionales de l’État dont ils garantissent la proximité avec les territoires.
 Ces orientations stratégiques de l’État en région constituent un guide pour l’action des services. Elles visent également à contribuer à l’action publique dans son ensemble en permettant aux collectivités - et en particulier au Conseil régional - de mieux appréhender les orientations régionales des politiques de l’État.

Partager :