Dossiers : Les lauréats en Auvergne-Rhône-Alpes

Mise à jour : 16 novembre 2021

Découvrez les lauréats en Auvergne-Rhône-Alpes des appels à projets France Relance

Volet Compétitivité

48 projets lauréats en Auvergne-Rhône-Alpes [Image75650]

Image75650 : 48 projets lauréats en Auvergne-Rhône-Alpes

Projets automobiles : 56 projets, dont 21 en Auvergne-Rhône-Alpes

Projets aéronautiques : 42 projets, dont 4 en Auvergne-Rhône-Alpes 

Projets automobiles : 46 projets, dont 15 en Auvergne-Rhône-Alpes

Projets aéronautiques : 55 projets, dont 12 en Auvergne-Rhône-Alpes

Santé

  • Projet Atelier de production de tests rapides : COVID 19
    DELPHARM (BIOSPEEDIA) (GE) - Secteur de la santé - Lyon (Rhône)
  • Projet Capacity - Fab (PIA)
    FAB'ENTECH (PE) - Secteur de la santé - Saint-Priest (Rhône)
  • Projet P ACTIF INNO CANCER
    FAREVA LA VALLEE (GE) -Secteur de la santé - Saint-Germain-Laprade (Haute-Loire)
  • Projet DISPOSITIFS MEDICAUX
    INFIPLAST (PMEPetites et moyennes entreprises) - Secteur de la santé - Oyonnax (Ain)
  • Projet Livron 2021
    HAUPT PHARMA (PMEPetites et moyennes entreprises)- Secteur de la santé - Livron-sur-Drôme (Drôme)
  • Projet TlPS 2020
    ROVI PHARM (PMEPetites et moyennes entreprises) - Secteur de la santé - Val Revermont (Ain)
  • Projet Médicaments injectables hospitaliers
    LABORATOIRE AGUETTANT (ETI) - Secteur de la santé - Champagne, Lyon et Saint-Fons (Rhône)

Agroalimentaire

Secteurs fournissant des intrants essentiels a l'industrie

  • Projet IPA Roussillon
    NOVAPEX (ETI) - Secteur fournissant des intrants essentiels à l'industrie - Roussillon (Isère)
  • Projet CAPTATION
    TRIMET FRANCE (GE) - Secteur fournissant des intrants essentiels à l'industrie - Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie)
  • Projet AGAIN
    METABOLIC EXPLORER (PMEPetites et moyennes entreprises) - Secteur fournissant des intrants essentiels à l'industrie - Carling (Grand-Est), Saint-Beauzire (Puy-de-Dôme)

Electronique

Télécommunications 5 G

  • Projet CRIIoT
    SEQUANS COMMUNICATIONS (PMEPetites et moyennes entreprises) -Télécommunications 5G - Puteaux, Paris, Levallois-Perret, Saint-Denis (Île-de-France), Toulouse (Occitanie), Grenoble (Isère), Le Bouscat (Nouvelle-Aquitaine)

Santé

Agroalimentaire

Electronique

Secteurs fournissant des intrants essentiels a l'industrie

Télécommunications 5 G

SECTEUR DE L’AGROALIMENTAIRE  

Projet SEPP LUSTUCRU FRAIS - GRANDE ENTREPRISE
 Saint-Genis-Laval (69) et Lorette (42)
 Auvergne-Rhône-Alpes
Ce projet permettra à l’entreprise de renforcer sa compétitivité et s’appuiera sur un approvisionnement local et responsable des matières premières et la réduction à très court terme de l’impact environnemental des emballages.

SECTEUR DE L’ELECTRONIQUE

Projet BSE-H BOURGOGNE SERVICES ELECTRONIC - PMEPetites et moyennes entreprises
 Le Creusot (71) -  Bourgogne-Franche-Comté
 Chavanod (74), Crolles et Le Versoud (38) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Par l’acquisition de deux sites d’industrialisation et de production d’équipements électroniques en Rhône-Alpes, BSE vise les 50M€ de chiffre d’affaires par la promotion du made in France en affirmant son leadership sur le développement et la fabrication d’objets connectés au sein d’une Industrie française forte 5.0.
Projet ECM-SIC ECM GREENTECH - PMEPetites et moyennes entreprises
 Grenoble (38) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Le projet ECM SiC a pour objectif de produire en France des réacteurs de croissance de lingots de carbure de silicium avec le procédé associé et de permettre la création d'unités de fabrication de wafers de carbure de silicium. Ce projet contribuera ainsi à la souveraineté de la France vis-à-vis de ce matériau stratégique pour les filières de la voiture électrique et des énergies renouvelables.
Projet ICCIR ABSOLUT SYSTEM - PMEPetites et moyennes entreprises
 Seyssinet Pariset (38) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Le projet ICCIR, porté par la société Absolut System, en partenariat avec Lynred et HGH, a pour objectif de créer une nouvelle génération de Machines à Froid (MàF) haute performance et fiabilité à base de Tubes à Gaz Pulsé (Pulse-Tube). Il permettra de renforcer la capacité nationale de production de briques technologiques pour le développement de filières d’avenir à forts enjeux de souveraineté. Une quinzaine d’emplois devraient être créés.
Projet P2F2S-V2 SIL’TRONIX SILICON TECHNOLOGIES - TPE
 Archamps (74) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Ce projet vise à renforcer la compétitivité de SIL’TRONIX SILICON TECHNOLOGIES en modernisant ses équipements, et en digitalisant et augmentant ses capacités de production.
Projet SENSORLINE MIRSENSE - PMEPetites et moyennes entreprises
 Palaiseau (91) -  Ile-de-France
 Grenoble (38) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Grâce à ce projet, l’entreprise MirSense SA va établir une ligne de production sur les sites de Palaiseau et de Grenoble afin d’accompagner les demandes clients dans les domaines de l’environnement et de la défense et d’industrialiser les nouveaux capteurs miniatures issues de la recherche industrielle chez mirSense. 28 emplois pourraient être créés d’ici 2023. 
Projet SMART PUMP PFEIFFER VACUUM - ETI
 Annecy (74) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Ce projet porte sur le développement d’une gamme de pompes primaires sèches innovantes destinées au marché du semiconducteur et sur la mise en place des investissements en vue de l’industrialisation de la première phase d’une nouvelle gamme de pompes primaires. 50 emplois pourraient être créés grâce à ce projet.

SECTEURS FOURNISSANT DES INTRANTS ESSENTIELS A L’INDUSTRIE  

Projet DAFNE 2 C-TEC, CONSTELLIUM TECHNOLOGY CENTER - GRANDE ENTREPRISE
 Voreppe (38) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Ce projet vise à réduire de plus de 90 % l’empreinte carbone d’une fonderie d’aluminium tout en augmentant le contenu recyclé des produits fabriqués. Les technologies développées seront ensuite déployées dans les usines du groupe Constellium.
Projet KYNAR LYNX ARKEMA FRANCE - GE
 Pierre-Bénite (69) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Le projet KYNAR LYNX vise à développer, puis à industrialiser un procédé innovant de production de nouveaux grades de haute performance d’un polymère fluoré, le Kynar® PVDF, destinés principalement aux différentes technologies de batteries Li-Ion pour des applications véhicules électriques et stockage d'énergie en stationnaire (réseaux électriques, ENR, 5G...). 25 nouveaux emplois devraient être créés et 150 confortés.
Projet MEYRIE ACTIVATION - PMEPetites et moyennes entreprises
 Meyrie (38) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Le Projet MEYRIE a pour objectif de développer un outil flexible pour les productions intensifiées en flux continu à des volumes de l’ordre de 10 à 100 tonnes/an avec pour objectif l’exemplarité environnementale. Ces unités automatisées utilisant l’Intelligence Artificielle seront mises en place sur le nouveau site industriel de production de la société Activation.
Projet REICI SPEICHIM PROCESSING - ETI
 Saint-Vulbas (01) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Le projet vise à développer un programme de R&D ambitieux, accompagné de la création de nouvelles capacités de production, afin de répondre aux besoins des industries pharmaceutiques et chimiques dans un contexte de relocalisation de la production sur le territoire national et de développement de l’économie circulaire et bas-carbone. En plus du maintien de 64 emplois sur le site de Saint-Vulbas, la mise en oeuvre du projet doit permettre la création de 33 emplois pérennes d’ici 2023, dont 7 emplois directement liés à la R&D.

SECTEUR DE LA SANTE  

Projet EDBGN PATHEON FRANCE - GRANDE ENTREPRISE
 Bourgoin-Gallieu (38) -  Auvergne-Rhône-Alpes
 Afin de proposer un service One-Stop-Shop couvrant la plus large partie possible de la vie d’un médicament, Patheon France investit dans un projet visant à installer de nouvelles capacités industrielles permettant de prendre en charge des médicaments en phase précoce de développement. Ce projet permettra ainsi d’améliorer la souveraineté Française en termes de développement et de production de médicaments. 25 emplois pourraient être créés d’ici 2024.
Projet GMPEP V2 SMARTOX - PMEPetites et moyennes entreprises
 Saint-Egrève (38) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Le projet GMPep vise à produire des peptides sous conditions BPF les rendant utilisables en tant que principe actif dans la constitution de médicaments. Il contribuera ainsi à préserver le savoir-faire français et son indépendance dans la production de ces molécules. Une quinzaine d’emplois pourraient être créés.
Projet RELANCE 2022-2025 SERF - ETI
 Décine-Charpieu (69) -  Auvergne-Rhône-Alpes
Ce projet vise à mettre en place 3 axes d’activités majeures : la construction d'une nouvelle salle blanche totalement éco-efficiente, la modernisation des installations et l’amélioration de la gamme de tiges fémorales Novae® Stem apportant une meilleure réponse aux besoins des patients mais également aux exigences des chirurgiens. L’entreprise augmentera ainsi ses capacités de production, via la création, à l’intérieur de la nouvelle salle blanche, d’une nouvelle zone de conditionnement qui permettra de doubler la capacité actuelle du site.
Projet SLiPONS STRAINCHEM - TPE
 Saint-Beauzire (63) -  Auvergne-Rhône-Alpes
STRAINCHEM déployer une unité de production d’oligonucléotides (molécules utilisées pour les thérapies innovantes telle que la thérapie génique) à l’échelle semi-industrielle pour répondre aux besoins des entreprises pharmaceutiques, des biotechs et des universités en France. Une vingtaine d’emplois pourraient être créés.

  • Projet D4N :

HEVERETT GROUP - PMEPetites et moyennes entreprises Lyon(69) / AQUILA DATA ENABLER- PMEPetites et moyennes entreprises Courbevoie (92) / EXAKIS N ELITE - ETI Lyon(69) / NUCLEAR VALLEY -  Pôle de  compétitivité Chalon-sur-Saône (71) / UNIVERSITE CLERMONT-AUVERGNE - Organisme de recherche Clermont-Ferrand (63) :

HEVERETT GROUP, EXAKIS NELITE, AQUILA, LIMOS et NUCLEAR VALLEY s'associent en partenariat d'innovation pour mener à bien le  projet  D4N (Datalake for Nuclear). Soutenu par EDFÉlectricité de France et le GIFEN, D4N applique les techniques de l'intelligence artificielle au profit de la qualité et de  la performance des réalisations nucléaires.  L'utilisation d'un lac de  données  pour la filière nucléaire permettra de capitaliser le savoir-faire métiers. La mise en place d'une place de marché apportera une aide à la décision, par le biais d'applications commercialisables utilisant de la donnée numérique, tracée, sécurisée, anonymisée, qualifiée, fiable et auditable par les autorités compétentes.

  • Projet FAB-ATF

FRAMATOME Paimboeuf (44) et Romans-sur-Isère (26) / CEA Organisme de recherche Saint-Paul-les-Durance (13) : développement et qualification d'une nouvelle capacité de production de combustibles dits "ATF (Accident Tolerant Fuel)" qui renforce les marges de sûreté et la performance en opérations des centrales nucléaires. Des investissements majeurs sont prévus sur les sites de production Framatome de Paimboeuf et Romans-sur-Isère pour développer la capacité industrielle devant servir le parc nucléaire français et les clients étrangers.

  • Projet ICAREx

EDFÉlectricité de France - GE Palaiseau (91) - Région Île-de-France / ANSYS FRANCE - PMEPetites et moyennes entreprises Saint-Quentin-en-Yvelines (78) / CORYS - GE Grenoble (38) / Human Design Group - PMEPetites et moyennes entreprises Versailles (78) / THEORIS - PMEPetites et moyennes entreprises Paris (75) : Construction d'un jumeau numérique interactif et immersif des nouveaux réacteurs et installations nucléaires, dès les premières phases de conception. Il permet ainsi de tester et valider au plus tôt les principales hypothèses liées à l'exploitation de ces réacteurs, en y incluant tous les aspects organisationnels et humains. Grace à cette innovation, la filière nucléaire se dote d'un moyen moderne de sécuriser la réalisation de ses futurs grands projets.

  • Projet Modernisation d'ACM

ATELIERS DE CHAUDRONNERIE DE MONPLAISIR - PMEPetites et moyennes entreprises Saint-Priest (69) : déploiement d'un système de production inédit qui robotise les étapes de préparation (découpe et chanfreinage) sur des pièces volumineuses et unitaires. Le projet prévoir la mise au point d'un robot nomade et intelligent pour obtenir une excellence opérationnelle encore jamais atteinte.

  • Projet MSDG

REELSAS - ETI Saint-Cyr-au-Mont-d'Or (69) : Développement d'une nouvelle machine à serrer ou desserer les goujons des couvervles de cuves de réacteurs nucléaires.

  • Projet "Vanne connectée"

VELAN SAS - ETI Lyon (69) : Développement d'une solution numérique innovante capable d'intoduire de la maintenance prédictive au niveau des équipements de robinetterie nucléaire

Plus d'informations

→ Retrouvez toutes les informations dans le dossier de presse national

  • Projet DECONTA-BETON :

FEVDI – PMEPetites et moyennes entreprises Corbas (69) : Mise en en oeuvre d'un nouveau procédé innovant de décontamination des bétons issus des programmes nucléaires pour permettre de décontaminer sans détériorer la surface du béton.

  • Projet LI-thium :

LOIRE INDUSTRIE – PMEPetites et moyennes entreprises Saint-Chamond (42) : Modernisation des équipements d’usinage de LOIRE Industrie pour permettre un doublement de la capacité de production et répondre aux besoins du marché. L'investissement porte sur l’environnement numérique et les moyens d’usinage afin de gagner notamment en productivité et en volume de production pour valider des contrats
pluriannuels dans le nucléaire.

  • Projet RaNADyn :

INTERCONTROLE – ETI Châlon-sur-Saône (71) / ARKADIA ENERGY – PMEPetites et moyennes entreprises Aix-en-Provence (13) / INSAVALOR – PMEPetites et moyennes entreprises Villeurbanne (69) : Développement d'une solution innovante de radiographie numérique par comptage de photons. Cette solution améliorera la fiabilité et l’efficacité des processus d’inspection grâce à une meilleure traçabilité des contrôles et une réduction des temps d’inspection. La disponibilité des réacteurs et le pilotage du parc seront maximisés tout en réduisant la dosimétrie du personnel.

  • Projet Tech4Graphite :

GRAPHITECH – PMEPetites et moyennes entreprises Lyon (69) : Développement d'une technologie 4.0 pour démanteler les réacteurs graphites. Le projet comprend trois volets complémentaires pour lever les verrous technologiques du démantèlement des réacteurs graphites, arrêtés depuis plusieurs décennies : un système de déploiement des outils utilisant la télé-opération sur de grandes distances, un véhicule télé-opéré
robotisé et une salle numérique faisant appel aux technologies de l’industrie 4.0 (telles que la réalité virtuelle, immersive…).

  • Projet VERAO 4.0 :

SITES – ETI Ecully (69) : Création d'un outil d’inspection du génie-civil de nouvelle génération pour les installations nucléaires. Ces inspections, requises au titre de la sûreté nucléaire, concernent la tenue structurelle des ouvrages et leur résistance à l’incendie. L’outil permettra également de fiabiliser ces inspections au moyen de l’intelligence artificielle.

Plus d'informations

→ Retrouvez toutes les informations dans le dossier de presse national

Nouveaux lauréats de la troisième relève du fonds de soutien aux investissements du secteur nucléaire en région Auvergne-Rhône-Alpes

Projets lauréats Porteurs de projets

Projet « CCFrance »

Le projet CCFrance permet à Framatome de relocaliser, renforcer et diversifier ses activités de contrôle commande en France. Il vise ainsi à développer des outils d’ingénierie avancée et une plateforme de contrôle commande, à moderniser ses solutions d'instrumentation, à créer un pôle de compétence fort de cybersécurité pour la protection des installations sensibles et à consolider ces savoirs sur une plateforme de formation dédiée

FRAMATOME – GE Courbevoie (92) et Lyon (69)

Framatome participe à la conception de centrales nucléaires, fournit la chaudière, conçoit et fabrique des composants et des combustibles, intègre des systèmes de contrôle– commande et assure la maintenance de tous types de réacteurs nucléaires. Les équipes Framatome participent au développement de solutions nucléaires sûres, compétitives, bas–carbone à travers le monde.

Projet « CGD Numérique »

Le projet CGD Numérique vise à consolider la position de l'entreprise en instrumentation neutronique pour centrales nucléaires. Il va apporter des avantages techniques et économiques décisifs à l’électronique de conditionnement et de traitement du signal neutronique, cœur du système d’instrumentation et permettre à l'entreprise de garder sa position sur son domaine d'excellence.

ROLLS–ROYCE CIVIL NUCLEAR –GE Meylan (38) – Région Auvergne–Rhône–Alpes Le groupe Rolls–Royce est une société d'ingénierie axée sur les systèmes de propulsion et de puissance. Elle offre des produits et services dans les domaines de l’aérospatial, les systèmes d’alimentation, la marine et le nucléaire. Au sein de ce groupe, la Business Unit Rolls–Royce Civil Nuclear Instrumentation & Control (RRCN) basée à coté de Grenoble fournit des systèmes de contrôle–commande de sûreté pour centrales nucléaires ainsi que les services associés tout au long de la vie de ces systèmes (30 ans).

Projet « ETV PE GV »

Le projet Expertise télévisuelle des plaques entretoises des générateurs de vapeur (ETV PE GV), s’inscrit dans une démarche de développement et d’optimisation technique et opérationnelle de la maintenance des installations nucléaires. L’objectif principal de ce projet est de développer un outillage robotisé pour l’examen télévisuel de toutes les plaques entretoise adapté à toutes les typologies de GV du parc nucléaire français. L'innovation liée au projet ETV PE GV participera au prolongement de l’exploitation des CNPE tout en optimisant la sécurité et l’exposition aux rayonnements des opérateurs de maintenance.

ENDEL SRA – GE – Vaulx–en–Velin (69)

ENDEL SRA est une société de maintenance du parc nucléaire en exploitation qui a participé à de nombreux projets de développement d’outillages spécifiques pour la maintenance des centrales nucléaires françaises. ENDEL SRA développe et fabrique des outillages téléopérés servant quatre activités opérationnelles principales : l’inspection et l’expertise télévisuelle des installations nucléaires, la recherche et l’extraction de corps étrangers, le nettoyage et la décontamination haute pression ainsi que le nettoyage des plaques tubulaires des générateurs de vapeur.

Projet « GAMAVENIR »

Le projet GAMAVENIR a pour objectif de permettre l'acquisition d'un centre d'usinage à l'état de l'art pour le Groupe GAMI et ainsi de gagner en compétitivité dans le secteur du nucléaire. Cet investissement permettra de nouveaux débouchés dans la filière nucléaire en France et à l’international, en particulier sur la technologie unique de jonction bimétallique.

 

GAMI SAS – PMEPetites et moyennes entreprises

Corbas (69) – Région Auvergne–Rhône–Alpes

Le Groupe GAMI est une PMEPetites et moyennes entreprises, employant 140 personnes en région Rhône–Alpes, expert dans l’usinage, la construction mécanique, les systèmes de jonction bimétallique, les turbines vapeur ou bien encore dans les appareils sous pression. Le Groupe GAMI est aussi un acteur important de la filière métallurgique en Auvergne–Rhône–Alpes et en France.

Projet « ISSCHD »

Le projet ISSCHD vise la mise en place d’une structure industrielle interne de chaudronnerie visant fabriquer des équipements chaudronnés qui répondent au référentiels techniques et normatifs les plus sévères du nucléaire et de la défense.

MINERVA ISSARTEL – PMEPetites et moyennes entreprises

Roche–la–Molière (42) – Région Auvergne–Rhône–Alpes

Issartel est une entreprise spécialisée dans la fabrication et la maintenance d’équipements mécaniques, hydrauliques et pneumatiques complexes pour le nucléaire civil et la défense.

Projet « MECANUM@ »

Le projet MECANUM@ a pour objectif de développer des jumeaux numériques en simulation mécanique. Il permettra également d'apporter des innovations numériques afin de réussir du premier coup les études et les chantiers mécaniques de l’industrie nucléaire dans un contexte industriel de plus en plus tendu (respect de la durée des arrêts de tranche, respect des dates de mise en service et renforcement du tissu industriel). Le projet a ainsi comme ambition de réaliser une plateforme souveraine permettant de s’affranchir des éditeurs de logiciels de calculs étrangers en situation dominante sur le marché.

EDFÉlectricité de France – GE Palaiseau (91)

CEA – EPIC Paris (75)

FRAMATOME – GE Lyon (69)

Framatome participe à la conception de centrales nucléaires, fournit la chaudière, conçoit et fabrique des composants et des combustibles, intègre des systèmes de contrôle– commande et assure la maintenance de tous types de réacteurs nucléaires. Les équipes Framatome participent au développement de solutions nucléaires sûres, compétitives, bas–carbone à travers le monde.

NAVAL GROUP – GE Paris (75)

NUCLEAR VALLEY – Association Chalon–sur–Saône (71)

ORANO Projets – GE Saint–Quentin–en–Yvelines (78)

Projets « Ateliers Pierrelatte » et « Atelier Belleville »

Les projets de modernisation « Ateliers Pierrelatte » et « Atelier Belleville » concernent respectivement l'installation d’un process d’assemblage d’éléments de tuyauteries à haute valeur ajoutée pour la réalisation de circuits nucléaires, suivant les codes RCCM et la règlementation ESPN sur le site de Pierrelatte ainsi que la modernisation des outils de production du site de Belleville en créant une activité de découpe laser et l’implantation d’une nouvelle machine numérique.

ORYS – GE Beaulieu–sur–Loire (45), Pierrelatte (26)

ORYS est une société de service dédiée au secteur du nucléaire dans les domaines des travaux neufs et de la maintenance industrielle. La société est filiale à 100 % du groupe de services ORTEC, intégrateur de solutions en ingénierie et travaux, en France et à l’international.

Projet « PERFORMANCE GF »

Le projet PERFORMANCE GF a pour objectif de moderniser les équipements de l'entreprise et de développer ses compétences, en investissant dans un équipement dernière génération, une restructuration de ses ateliers, afin de pouvoir développer une solution innovante pour la création d’équipements mécaniques complexes permettant le transfert de combustible nucléaire.

GONZALES FRERES – ETI Estrablin (38)

Entreprise spécialisée dans la conception, la construction et l’intégration d’équipements industriels comprenant des études de conception et de réalisation, la fabrication d’outillages, de machines spéciales et de prototypes, le montage des équipements et les essais. L’entreprise travaille pour les secteurs de l’industrie nucléaire, des énergies renouvelables, de l’aérospatiale, de l’oil and gaz, de la défense et de l’industrie manufacturière.

Projet « RAFAL »

Le projet RAFAL a pour objectif principal de développer et fabriquer une gamme innovante de liaison d’armature afin de la rendre facile d’utilisation, plus performante techniquement et fabriquée en France. Ce projet vient en réponse aux nouvelles attentes des constructeurs et exploitants de bâtiment en béton armée suite à l’évolution des réglementations et à la complexité des requis de l’industrie de béton armé nucléaire. Les travaux concerneront également la numérisation et l’automatisation des machines de traitement des barres.

BARTEC GROUP – PMEPetites et moyennes entreprises Meyzieu (69)

Société spécialisée dans les liaisons d’armatures pour béton armé et travaille pour des armaturiers dans les grands projets de construction de génie civil, les travaux publics et le bâtiment, tels que centrales nucléaires, barrages, viaducs, tunnels, gratte–ciels, dépôts pétroliers, aéroports et immeubles de bureaux.

EIFFAGE GENIE CIVIL - GE Corbas (69)

Eiffage, l’un des leaders européens du BTPBâtiment et travaux publics, des services à l’énergie et des concessions, exerce ses activités à travers les métiers de la construction, de l’immobilier et de l'aménagement, du génie civil, du métal et de la route, de l’énergie systèmes et des concessions. Il a participé à la construction de plus de la moitié du parc électronucléaire français.

FOUREAU SAS - Belleville-en-Beaujolais (69)

PMEPetites et moyennes entreprises spécialisée dans l'usinage et le décolletage de précision à destination de divers secteurs d'activité (électricité, gaz, fuel, climatisation, agriculture, automobile), de la moyenne à la grande série. Les matières premières utilisées sont d'origine européenne.

UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 - Organisme de formation Villeurbanne (69)

Au sein de l'Université Claude Bernard-Lyon 1, l’activité scientifique du LMC² porte, d’une part, sur l’ingénierie des matériaux et des structures composites et, d’autre part, sur l’analyse expérimentale et la modélisation du comportement d’ouvrage ou de parties d’ouvrages de génie civil (béton armé, béton précontraint, bois, métal) renforcés par des matériaux composites.

Projet « SBS Forge-4.0 »

Le projet SBS Forge-4.0 vise à pérenniser l'activité de l'entreprise par l’amélioration de la productivité et de l’expérience client. Il vise également la poursuite de son engagement en faveur de l’environnement. Ce plan est composé de 3 volets : la modernisation de l’outil industriel d’usinage et contrôle, la digitalisation et dématérialisation de la planification et de la production de documentation technique ainsi que l’amélioration de la performance environnementale par récupération des chaleurs fatales de fours et réduction des prélèvements et rejets aqueux dans le milieu.

SAS SPECIAL BRIDES SERVICE - Boën-sur-Lignon (42)

SBS est une ETI de savoir-faire centenaire, maillon essentiel des secteurs stratégiques du nucléaire, de l’armement et de l’automobile. Elle réalise sur son site de Boën sur Lignon des activités industrielles de forgeage, traitement thermique, usinage, contrôles et essais ainsi que les activités de service associés tels que gestion de projet et expertise métallurgique. SBS fournit des pièces de haute technicité jusqu’à 5 tonnes destinées aux équipements les plus critiques.

Projet « SIG-UP »

Le programme SIG-UP consiste à développer l’ensemble des phases de fabrication, étude, réalisation, suivi et contrôle en trois lots connexes à même de traiter le processus de fabrication : Digitalisation de la fabrication et du soudage, modernisation de l’outil de production et augmentation des capacités de production, ainsi que contrôle non destructif des soudures en aciers inoxydables par qualification d’une technique alternative à la radiographie.

SIGEDI SAS - ETI Loyettes (01)

Les vocations premières de SIGEDI sont les études, la fabrication de pièces soudées/chaudronnées dans ses ateliers ainsi que les interventions sur tous les sites nucléaires. SIGEDI est structurée pour répondre aux différents domaines métallurgiques, mécaniques et électriques.

Projet « UDD@Orano »

Le projet UDD@Orano (usines de demain sur les sites industriels d’Orano) a pour objectif d'accélérer l’avènement de l’industrie du futur dans les usines en exploitation et futures d’Orano, de diversifier les marchés des TPE et PMEPetites et moyennes entreprises partenaires et de renforcer leur positionnement dans le nucléaire en développant des solutions technologiques en rupture (capteurs, algorithmes d’aide à la décision, plateformes de réalité mixte, outils robotiques qualifiés) sur des cas d’usages emblématiques aisément duplicables pour une dissémination et une fertilisation croisée au sein de la filière nucléaire et de l’industrie dans son ensemble.

ORANO - GE La Hague (50), Chusclan (30), Saint-Paul-Trois-Châteaux (26), Narbonne (11)

Orano valorise les matières nucléaires afin qu’elles contribuent au développement de la société en donnant toute sa valeur au nucléaire. Orano offre à ses clients des produits et des services performants sur l’ensemble du cycle du combustible nucléaire. Ses activités contribuent à la production d’une électricité bas carbone.

AERACCESS Courcouronnes (91)

AXIONABLE Paris (75)

CEA - EPIC Gif-sur-Yvette (91)

DIOTASOFT S.A.S. Antony (92)

ENSMSE - laboratoire de recherche Saint-Etienne (42)

L'Ecole nationale supérieure des mines de Saint-Etienne (ENSMSE), membre de l’institut Mines-Telecom, par l’intermédiaire de son centre de recherches (SPIN), est un laboratoire de recherche public donc les objectifs sont de contribuer au développement économique, scientifique et technique des entreprises avec lesquelles elle collabore. Le centre SPIN est implanté à Saint-Etienne et est dédié à la recherche en génie des procédés et aux milieux granulaires.

Ob'dO Contact Agile - PMEPetites et moyennes entreprises Colombelles (14)

PREDICT - PMEPetites et moyennes entreprises Vandœuvre-Lès-Nancy (54)

PROBAYES - GE Montbonnot (38)

Créée en 2003, Probayes est une entreprise spécialisée en data science et intelligence artificielle. L'entreprise est devenue une filiale du groupe La Poste en 2016, dont elle est désormais le centre d’intelligence artificielle.

SHARK ROBOTICS - PMEPetites et moyennes entreprises La Rochelle (17)

SILEANE - PMEPetites et moyennes entreprises Saint-Etienne (42)

Spécialistes de robotique, vision et intelligence artificielle, Siléane construit des machines pour automatiser le geste en contexte aléatoire ou inconnu. Ses robots sont conçus pour gérer l’imprévisible. Dotés d'intelligence artificielle, ils s’adaptent en temps réel à des situations évolutives ou instables, là où la robotique traditionnelle et aveugle ne fonctionne plus.

UNIVERSITE JEAN MONNET - Laboratoire de recherche - Saint-Etienne (42)

L'Université Jean Monnet de Saint-Etienne (UJM) est une institution pluridisciplinaire qui joue un rôle clé dans la structuration de la vision et de la stratégie de recherche sur l'ensemble du territoire jusqu'à Lyon et sa banlieue. L'objectif de son Laboratoire Hubert Curien (LabHC) est de réaliser des ruptures technologiques dans le domaine des capteurs optiques pour répondre aux besoins de ses partenaires institutionnels ou industriels et à aider à maintenir l’excellence française et européenne sur cette thématique.

Lauréats de la première relève du fonds de soutien au renforcement des compétences de la filière nucléaire

Projets lauréats Porteurs de projet

Projet « AFEN »

L’objectif du projet AFEN est de créer une Académie de formation des électriciens nucléaire pour doter l’entreprise d’un outil de développement et de renforcement de ses compétences dans le contexte actuel de rareté des ressources qualifiées pour les métiers de la filière. Le projet AFEN apporte une réponse au besoin de développement des compétences internes et de croissance des effectifs en favorisant l’employabilité des jeunes sans qualification ou expérience et la reconversion professionnelle de profils expérimentés issus d’autres domaines que le nucléaire. Ce projet s’inscrit pleinement dans le plan de performance de l’entreprise qui vise à continuer à accompagner la filière nucléaire dans son développement.

INEO NUCLEAIRE - GE

Villeurbanne (69)

Ineo Nucléaire est une entité d’Equans. Expert en génie électrique et intégrateur de solutions multi-techniques, l'entreprise est un partenaire de référence des acteurs de la filière nucléaire et emploie aujourd’hui 1000 personnes sur le territoire français. Ineo Nucléaire propose depuis 40 ans à ses clients des solutions techniques sur mesure répondant aux impératifs de performance, fiabilité et sûreté des installations électriques et multitechniques des sites nucléaires

Projet « ETSN »

Le projet ETSN by Boccard academy a pour objectif de garantir le niveau d’excellence des compétences tuyauterie - soudage dans le cadre d’un plan d’embauche soutenu. Boccard prévoie de former ses ressources internes préalablement à l’intégration de nouveaux collaborateurs. Ces embauches réalisées en dehors de la filière nucléaire lui permettront de renforcer le niveau de ressources de la filière et d’absorber un niveau d’activité plus important en maintenant le niveau d’excellence attendu.

BOCCARD - GE

Villeurbanne (69)

Depuis 1918, Boccard est un acteur majeur dans la conception et la réalisation d'installations industrielles. Ensemblier Industriel, Boccard offre des solutions digitales intégrées en engineering, manufacturing, construction et maintenance. Boccard œuvre dans l’optimisation des investissements de ses clients des marchés pétrole et gaz, nucléaire, énergie, sidérurgie et mine, brasserie, alimentation et ingrédients, cosmétiques hygiène, pharma et biotech.

 Projet « CRAQUES 4.0 »

Le projet CRAQUES 4.0 mettra à la disposition de l’ensemble des acteurs de la filière industrielle française nucléaire des moyens de formations et de développement des compétences à un horizon de 36 mois, compatibles avec les effectifs à qualifier et les conditions de qualification professionnelle de savoir-être et de savoir-faire. Ces formations techniques, à destination des élèves, étudiants ou professionnels en entreprise, seront disponibles en présentiel et à distance et seront développées pour partie en réalité virtuelle et/ou réalité augmentée. Dans une première phase, ces formations seront déployées en Région Auvergne-Rhône-Alpes dans d’autres établissements privés sous contrat, avant de viser ensuite un déploiement dans d’autres régions de France ainsi qu’à l’international.

APAVE – GE

Tassin (69)

Apave est un groupe international, spécialisé dans la maîtrise des risques humains, techniques, environnementaux et numériques. Leader dans le domaine de la formation technique professionnelle à travers ses 170 centres de formation en France et à l'International, le Groupe propose à ses clients, quelle que soit leur taille et leur implantation géographique, des services et des expertises autour de 5 métiers : l’inspection, la formation, les essais et mesures, la certification et le conseil

BUREAU VERITAS EXPLOITATION - GE

Brignais (69) - Région Auvergne-Rhône-Alpes

Bureau Veritas est un leader mondial des tests, inspections et de la certification. Le Groupe accompagne ses 400 000 clients à améliorer leurs performances, en offrant des services et des solutions innovantes pour s'assurer que leurs actifs, produits, infrastructures et processus répondent aux normes et réglementations relatives à la qualité, la santé, la sécurité, la protection de l’environnement et la responsabilité sociale.

LASALLE - Organisme de formation

Saint-Etienne (42) - Région Auvergne-Rhône-Alpes

Le Campus La Salle à Saint-Etienne est un établissement privé sous contrat d’association avec l’Etat doté d'une longue tradition éducative de plus de 200 ans dans les formations industrielles et tertiaires. Il possède son propre organisme de formation (CFACentre de Formation des Apprentis et formation continue) reconnu par le ministère du travail ; il est également labélisé « lycée des métiers de de la productique et de l’électricité » et vient de se voir certifié Qualiopi début avril 2021.

Plus d'informations

→ Retrouvez toutes les informations dans le dossier de presse national

22 octobre 2021

Nouvelles biothérapies et outils de production : 1 lauréat en Auvergne-Rhône-Alpes

• Projet Scanbiom2 :

Assiette du projet Montant de l’aide Création d’emplois
5 731 753 € 2 948 731 € 5 - 10

Chef de file : BIOMERIEUX SA – Grande Entreprise - Lyon (Rhône)

Le projet SCANBioM2 (Suivi des Contaminations et ANalyse des BioMédicaments) est porté par la société BioMérieux, en partenariat avec le Centre Meary de l’AP-HP, l'Université Jean Monnet de St-Etienne, et la société Molsid. Son objectif est le développement d’un système de détection microbiologique rapide pour les biomédicaments permettant une réduction du délai d’obtention des résultats et donc de libération du produit fini, et la réduction des coûts des contrôles microbiologiques réalisés sur les matières premières et sur les produits / process tout au long du cycle de production.

Grand défi "biomédicament : améliorer les rendements et maitriser les coûts de production"

Projet Magi@Line :

Assiette du projet Montant de l’aide Création d’emplois
1 100 886 € 813 731 € 10

Chef de file : MagIA Diagnostics – PMEPetites et moyennes entreprises - Echirolles (Isère)
Partenaire : Inrae (Intégrateur TIBH)

Développement d’un équipement de contrôle de la quantité et de la qualité d’anticorps thérapeutiques permettant d’optimiser la productivité et la qualité en cours de production directement au pied de la cuve sans avoir recours à des laboratoires extérieurs.

→ Retrouvez toutes les informations dans le communiqué de presse national