Actualité

Accélerer la transition écologique de l'économie francilienne avec l'ADEME et France Relance

Mise à jour : 15 septembre 2021

En septembre 2020, le Gouvernement présentait le plan « France Relance » à hauteur de 100 Mds d’euros pour redresser rapidement et durablement l’économie française face à la crise sanitaire, économique et sociale. Dans ce cadre, l’ADEMEAgence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie s’est vu confier une enveloppe de 1,4 Mds d’euros pour accélérer la transition verte de l’économie. Depuis, elle a joué un rôle clé pour concrétiser rapidement ces ambitions dans les territoires. En Île-de-France, l’ADEMEAgence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie a partagé son expertise scientifique et technique avec de nombreuses structures pour la réalisation de projets liés à l’économie circulaire et la reconversion des friches.

L’économie circulaire, au centre des aides France Relance de l’ADEME

En contribuant au prolongement de la durée de vie des produits, le réemploi, la réparation et la réutilisation (RRR) constituent un levier efficace pour réduire la production de déchets et les prélèvements sur les ressources.

Depuis plusieurs années, à travers son fonds « Déchets et Economie Circulaire », l’ADEME IDF finance des projets de RRR à l’initiative d’associations, de collectivités ou d’entreprises. Ces projets concernent principalement des études de faisabilité, des travaux d’aménagement de locaux pour la création ou l’extension des structures du RRR ou des équipements nécessaires à leurs activités.

En 2021, le nombre projets de RRR soutenus par l’ADEME IDF et les montants d’aide associés ont fortement augmenté grâce au renforcement des fonds permis par la mise en place du plan de relance.

Le projet “Village du Réemploi”

Le projet de création du « Village du Réemploi » consiste à réunir un collectif d'associations (Ressourceries, Emmaüs, Envie, Recycleries) pour en faire un lieu emblématique du réemploi solidaire. Le village comprendra fin 2023 a priori un espace mutualisé de collecte des dons, des ateliers de revalorisation, des locaux dédiés à la vente de produits de seconde main, des ateliers de sensibilisation, etc. Ce lieu offre la possibilité de développer la visibilité du réemploi et d’accroître la sensibilisation du grand public aux enjeux de nos modes de consommation sur l’environnement.

Le Village du Réemploi sera situé dans la ville de Montreuil, au sein du territoire d’Est Ensemble labélisé ZDZG (Zéro Déchet Zéro Gaspillage).

Les impacts attendus du Village du réemploi :
- 950 tonnes de déchets évités / an (dont 55% réemployés)
- Développement d’une activité économique générant 1,4 million d’euros / an
- Création de 40 à 50 emplois non délocalisables
- Lieu phare de sensibilisation aux enjeux du réemploi, recyclage, à la nécessité de changer nos modes de consommation, le Village du réemploi a l’ambition de contribuer à des changements d’usage importants sur son territoire.

 

Quelques projets emblématiques en Île-de-France

Volet : décarbonation de l’industrie

KARDINAL – PARIS (75)

Localisée au cœur de Paris, Kardinal est une entreprise innovante soutenue par le plan France Relance au titre du dispositif « Entreprises engagées pour la transition écologique » (EETE) de l’ ADEMEAgence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie . Elle bénéficie ainsi d'une subvention de 100 000 € pour déployer son projet, à la rencontre des mathématiques et de la logistique .

Ce projet allie machine learning et intelligence artificielle. Il permet de sectoriser de manière stratégique les zones de livraison. C’est un enjeu majeur et clé pour les acteurs du secteur. Le « dernier kilomètre » est en effet le point crucial et souvent le plus coûteux. Tout l’enjeu est donc de diminuer ces coûts opérationnels du « dernier kilomètre », tout en garantissant une diminution conséquente de leur empreinte carbone.

Le projet subventionné répond donc pleinement aux ambitions du plan France Relance en termes de transition écologiqueet de compétitivité économique, en particulier qu’il participe à la décarbonation de notre économie et encourage un développement vert, dans un secteur d’avenir.

Volet : recyclage des plastiques et l'économie circulaire

GREENRECUP - ARGENTEUIL (95)

GREENRECUP' collecte et trie les déchets à la source ou les déchets en mélange (DIB) pour les envoyer vers les circuits de valorisation. En 2019, GREENRECUP’ avait collecté 40 000 T/an de déchets valorisables et plus de 61 000 T/an de DIB pour plus de 800 clients franciliens, majoritairement industriels. Seuls 15% des déchets étaient valorisés, le reste envoyé en installation de stockage.

Pour mieux renforcer ces capacités de collecte et de tri, Greenrecup’ a lancé le projet de modernisation du centre de tri DAE à Argenteuil.

L’installation de tri mécanisée prévue par GREENRECUP’ sur son site d’Argenteuil renforcera le maillage de ce type d’équipement pour la région IDF, aux portes Nord-Ouest du Grand Paris. Cet équipement par ses performances élevées permettra d’atteindre un taux global de valorisation de 85% avec une capacité de tri de 85 000 tonnes par an. En outre, le centre de tri prévoit de créer 32 ETP.

En 2022, l’installation sera renforcée par une déchetterie dédiée aux professionnels évitant les coûts liés à la collecte et drainant des volumes supplémentaires de DAE.

LA PETITE ROCKETTE – PARIS (75)

Fondée en 2005,  la Petite Rockette a rapidement développé ses activités de réemploi et à la promotion des mobilités douces. La structure a évolué vers la création de magasins solidaires et d’ateliers de sensibilisation à l’écologie et au développement durable.

Aujourd’hui, l’association est composée de deux ressourceries, d’un café atelier anti-gaspi, d’un pôle animation, d’un pôle formation et d’un atelier vélo participatif répartis sur quatre sites parisiens. Elle propose différentes activités et formations autour de la récupération, la réparation et la revalorisation.

Dans le cadre du plan de relance, l’Etat a attribué une aide de 21 555  euros à cette association. Conventionnée en tant qu’atelier et chantier d’insertion, cette subvention permet à la Petite Rockette de maintenir le bon fonctionnement de ses activités et de continuer le développement de ses projets participatifs notamment à travers la création d’un pôle pédagogique à destination de la population.

FORNELLS – NANGIS (77)

Fornells, créée en 1919, est spécialisée dans la fabrication d'éléments de matières plastiques pour la construction. Son activité est principalement basée sur la production de biens issus de matières plastiques recyclées, notamment PVC. Depuis 2016, Fornells est résolument tournée vers l'économie circulaire et le circuit court. L'élargissement de sa gamme MPR, avec la production de plaques, permettra de répondre à la fois à la demande de ses clients mais aussi au besoin grandissant des entreprises de broyage de trouver des débouchés à leurs déchets ultimes leur permettant d'éviter l'enfouissement. 

Lauréate du volet économie circulaire du plan de relance, cette PMEPetites et moyennes entreprises spécialisée dans la fabrication d'éléments de matières plastiques destinée à la construction a bénéficié d'une aide de l'Etat de 1,2M d'euros.

Volet : dépollution pour la reconversion des friches

 Collège Saint-Exupéry // VINCENNES (94)

Le projet porté par le Département du Val-de-Marne, en partenariat avec la Ville de Vincennes, est un projet structurant pour le territoire visant à la réouverture du collège Saint-Exupéry. Cet établissement est fermé depuis fin 2017 sur décision de l’ARS en raison de la présence dans l’air de solvants chlorés due à la pollution des sols suite à des activités industrielles passées (traitement de métaux). Des opérations de déconstruction, de désamiantage et de dépollution des milieux impactés sont nécessaires préalablement à la reconstruction d’une partie du collège et la création de 54 logements dont 15 logements sociaux en remplacement d’une crèche attenante au collège. Les opérations de remise en état subventionnées par l’ADEME à hauteur de 3,4 M€ vise donc à assainir la situation environnementale et permettre à terme un retour des élèves sur un site exempt de tout risque sanitaire. Il est à noter qu’une mobilisation à hauteur de 1,6 M€ du fond “Recyclage Foncier”, piloté par le Préfet d’Ile-de-France, vient compléter le financement de l’opération permettant ainsi de combler le déficit opérationnel s’établissant à environ 5 M€.

A propos du déploiement du plan France Relance par l’ADEME

Plus de 2 000 projets ont été sélectionnés par l’ADEMEAgence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie depuis septembre 2020 dans le cadre du plan France Relance. Quelle que soit la taille de la structure, le domaine d’activité ou encore la situation géographique des projets déposés, l’ADEMEAgence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie les accompagne pour leur délivrer conseils et financements.

Forte de son expertise scientifique et technique, l’ADEMEAgence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie a soutenu des initiatives sur des thématiques variées telles que le recyclage des plastiques et l’économie circulaire, la dépollution pour la reconversion des friches ou encore les PMEPetites et moyennes entreprises engagées dans la transition écologique

Le Plan de relance donne à la France des moyens inédits pour atteindre son ambition de neutralité carbone à horizon 2050. Plusieurs dispositifs seront toujours disponibles en cette rentrée 2021. La dynamique enclenchée lors de cette première année va se poursuivre et s’accélérer pour la fin d’année 2021 et en 2022.

Forte de son ancrage territorial, l’ADEMEAgence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie a réussi à déployer un accompagnement efficace et adapté aux enjeux locaux. En effet, grâce à l’appui des écosystèmes territoriaux pour faire rayonner les différents dispositifs, l’ADEMEAgence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie a accompagné 170 entreprises et collectivités par région en moyenne.