L’Etat aide les communes à sauvegarder leur patrimoine

Séverine DUVERGE
La direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et l’association des maires d’Île-de-France (AMIF) ont organisé la conférence des financeurs de la culture en Île-de-France ce jeudi 25 mai à l’Hôtel d’Heidebach, annexe du Musée Guimet.

La direction régionale des affaires culturelles (DRAC) et l’association des maires d’Île-de-France (AMIF) ont organisé la conférence des financeurs de la culture en Île-de-France ce jeudi 25 mai à l’Hôtel d’Heidebach, annexe du Musée Guimet.

Les dispositifs de soutien mis en place par l’Etat pour préserver le patrimoine des communes ont été présentés à 80 maires franciliens.

Marc Guillaume, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, Laurent Roturier, directeur de la DRAC d’Île-de-France et Arnaud Péricard, maire de Saint Germain-en-Laye/ vice-président de l’AMIF, ont rappelé les actions portées par l’Etat sur le territoire francilien.

Quelques dispositifs

Le budget de la DRAC d’Île-de-France a progressé de plus de 20 millions d’euros en trois ans.

L’Etat déploie une offre de dispositifs permettant aux artistes et aux collectivités territoriales de porter leurs projets :

- Le fonds incitatif et partenarial pour le patrimoine des communes à faibles ressources (FIP),

- L’Eté culturel accompagne prochainement les projets des territoires ruraux afin de rapprocher les populations les plus fragilisées à la culture.

Transition écologique

Enjeu de taille, l’accélération de la transition écologique est au cœur des actions de la culture menées par l’Etat et de ses partenaires. Le fonds vert géré par les préfectures permet l’investissement en protection du patrimoine et des paysages d’Île-de-France, notamment par la rénovation énergétique des bâtiments.

Prochainement, la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris et la prochaine coupe du monde de rugby représentent des opportunités pour faire rayonner la culture liée au sport au-delà du territoire francilien.

« Les valeurs de l’Olympique sont magnifiques. Une chance de montrer au monde entier tous les talents français, de partager une aventure exceptionnelle pour toutes les communes. », conclut Marc Guillaume, en rappelant aussi l’importance de la transition écologique, portée par les jeunes générations.

L’Etat aide les communes à sauvegarder leur patrimoine
Non
Non