Culture et Patrimoine

Jumelages culturels en Île-de-France : lancement de la troisième génération

 
Jumelages culturels en Île-de-France : lancement de la troisième génération

Marc Guillaume, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris a réuni ce jeudi les acteurs des jumelages culturels, à l’occasion du lancement de la troisième génération (2022-2024) de ce dispositif.

Favoriser l'accès à la culture pour tous

Déployés en Île-de-France depuis 2016, les jumelages associent des établissements culturels nationaux à des quartiers de la politique de la ville (QPV) franciliens.

Ils visent à favoriser l’accès à la culture pour tous au travers de projets culturels développés avec des habitants des QPV, en particulier des jeunes.

Dans le cadre de la politique de la ville à l’échelle régionale, la culture constitue, avec l’emploi et l’éducation, l’une des trois priorités d’intervention. Elle se traduit en Île-de-France en particulier par le soutien au déploiement de ces dispositifs novateurs et ambitieux.

La volonté qui a présidé à la mise en œuvre de ce programme des jumelages culturels est double : lutter contre les inégalités d’accès à la culture et renforcer la cohésion de nos territoires.

Avec les jumelages culturels, l’État y prend pleinement sa part.

De nouveaux établissements culturels et territoires concernés

Après deux premières générations (2016-2019 et 2019-2021) des jumelages culturels réussies, le dispositif est renouvelé pour une troisième génération (2022-2024), officiellement lancée le 17 mars 2022.

Cette nouvelle génération est marquée par l'arrivée de nouveaux établissements culturels et de nouveaux territoires :

La Comédie française, le Musée des Arts et Métiers, le Théâtre de Sénart, le Centre national de la Danse, la Ferme du Buisson et le Musée Rodin.

Durant ces 3 ans, de nouveaux territoires bénéficieront du dispositif : Argenteuil, Cergy, Aubervilliers, Aulnay-sous-Bois, Chanteloup-les-Vignes, Plaisir, Maurepas, Villeneuve-la-Garenne, Epinay-sous-Sénart ainsi que l’ensemble des quartiers de la politique de la ville de la Seine-et-Marne.

Les établissements  culturels et les territoires jumelés

Paris (75)

  • Théâtre national de la Danse Chaillot et Paris 18e (Goutte d’Or et La Chapelle)
  • La Philharmonie et Paris 19e
  • Le théâtre de La Colline, Paris 20e et les associations  Belleville citoyenne et Plus Loin

Seine-et-Marne (77)

  • Le Château de Champs sur Marne et les QPV de Paris Vallée de la Marne, de la CA Marne et de Gondoire
  • La Scène nationale de la Ferme du Buisson et les QPV des CA Marne la Vallée, CA de la Brie Francilienne, CA Marne et Chantereine, CA Marne et Gondoire, CC les Portes Briardes Entre Villes et Forêts
  • Le Château de Fontainebleau et Savigny-le-Temple, Melun et Avon
  • Le Théâtre Sénart et CA Grand Paris Sud, CA Melun Val-de-Seine et Nemours

Yvelines (78)

  • Le Château de Versailles et Les Mureaux
  • Le Centre de musique baroque de Versailles et La Verrière et Maurepas
  • Le Château de Versailles et Plaisir
  • L'Opéra comique et Chanteloup-les-Vignes
  • La Comédie française et Trappes
  • BNF-Mantes-la-Jolie et Mantes-la-Ville

Essonne (91)

  • Le Centre Pompidou et Evry-Courcouronnes
  • Le Musée des Arts et Métiers et Epinay-sous-Sénart
  • La Philharmonie et Grigny
  • Le Musée du Louvre et Corbeil-Essonnes

Hauts-de-Seine (92)

  • Le Panthéon et Gennevilliers et Colombes
  • Le Musée du Louvre et Villeneuve-la-Garenne

Seine-Saint-Denis (93)

  • Le Centre National des Arts Plastiques et Pantin
  • Le Hall de la Chanson et Pierrefitte-sur-Seine
  • La Micro-Folie et Sevran
  • La Basilique Saint-Denis et Aubervilliers
  • La Réunion des musées nationaux et du Grand Palais et Saint-Denis
  • Le Théâtre de l'Odéon et Aulnay-Sous-Bois

Val-de-Marne (94)

  • L'Institut National de l’Audiovisuel et Champigny-sur-Marne et Chennevières-sur-Marne

Val-d'Oise (95)

  • L'Opéra de Paris et Sarcelles
  • Le Musée d'Orsay et Argenteuil
  • Le Centre National de la Danse et Cergy

Les jumelages en chiffres

30 établissements culturels participant. Pour le lancement de la troisième génération, 8 nouveaux établissements ont rejoint ceux déjà présents lors de la deuxième génération des jumelages culturels.

16 nouveaux territoires concernés par un jumelage. Le dispositif des jumelages culturels est renforcé. Il bénéficiera pleinement aux jeunes des QPV de ces territoires. L'ensemble des départements franciliens est concerné.

10 000 habitants de QPV bénéficiaires des jumelages en 2021. Les jumelages culturels présentent des résultats très positifs, en apportant une offre d’excellence culturelle aux habitants des QPV, en particulier les jeunes. Avec les jumelages, ils ne sont pas seulement spectateurs mais acteurs des projets en étant initiés à différentes pratiques artistiques.

 

> Retrouvez le dossier de presse : ici

 
 

A lire également :