Dossiers : Investir l'Avenir

Mise à jour : 21 novembre 2022

    

Agriculture et alimentation

Objectif de la stratégie d’accélération « Alimentation durable et favorable à la santé » : 

La stratégie vise à renforcer l’accompagnement des acteurs des filières pour le développement d’une alimentation plus durable, plus diversifiée et plus équilibrée et répondant aux attentes des consommateurs et des citoyens, en favorisant l’émergence de leaders technologiques dans le secteur des foodtech. Cette stratégie mobilisera en particulier les nouvelles technologies pour gagner en compétitivité et améliorer l’information et la confiance des consommateurs dans les produits, en renforçant notamment les systèmes alimentaires territoriaux, la formation et l’enseignement.

Liens et documents téléchargeables : 

Communiqué de Presse "Alimentation durable et favorable à la santé"

Dossier de Presse "Alimentation durable et favorable à la santé"

Appel à projets "Besoins alimentaires de demain"

Appel à projets "Développer les protéines végétales et diversifier les sources de protéines" Volet 1 – Protéines de légumineuses

Appel à projets "Développer les protéines végétales et diversifier les sources de protéines" Volet 2 – Protéines de légumineuses

Appel à projets "Développer les protéines végétales et diversifier les sources de protéines " Volet 2 – Diversification des sources de protéines pour l’alimentation, i.e. la valorisation d’algues, co-produits issus de plantes, insectes et micro-organismes

Appel à manifestation d'intérêt "Démonstrateurs territoriaux des transitions agricoles et alimentaires"

Dispositif d'aide "Réduction des intrants phytopharmaceutiques et des engrais de synthèse"

Appel à projets "Résilience et capacités agroalimentaires 2030"

Appel à projets "Innover pour réussir les transitions agroécologique et alimentaires"

Appel à manifestation d'intérêt "Alimentarité des emballages"

Objectif de la stratégie d’accélération « Systèmes agricoles durables et équipements agricoles contribuant à la transition écologique » : 

La stratégie cible l’ensemble de la filière des agroéquipements, du matériel agricole et d’élevage aux technologies numériques appliquées à l’agriculture (IA, drones, capteurs, logiciels, exploitation d’images satellitaires, objets connectés, outils de diagnostic et d’aide à la décision par exemple), les solutions notamment de biocontrôle, de biostimulation et de biofertilisation dans un objectif de résilience face à des aléas multiples, ainsi que les systèmes agro-écologiques dans le cadre de démonstrateurs territoriaux. Elle considère ces leviers et leur intégration dans des systèmes agricoles durables.

Liens et documents téléchargeables : 

Communiqué de Presse "Système et équipements agricoles durables"

Dossier de Presse "Système et équipements agricoles durables"

Appel à projets "Innover pour réussir la transition agroécologique"

Appel à manifestation "Démonstrateurs territoriaux des transitions agricoles et alimentaires"

Appel à projets "Financement des préséries d’agroéquipements automatisés ou intelligents"

Dispositif d'aide "Réduction des intrants phytopharmaceutiques et des engrais de synthèse"

Appel à projets "Résilience et capacités agroalimentaires 2030"

Appel à projets "Innover pour réussir les transitions agroécologique et alimentaires"

Appel à manifestation d'intérêt "Alimentarité des emballages"

Communiqué de Presse "Equipements pour la 3ème révolution agricole"

Appel à manifestation d'intérêt "Equipements pour la 3ème révolution agricole"

Objectif de la stratégie d’accélération « Compétences et Métiers d'avenir » : 

Pour engager la France dans une période de profondes transformations à l’issue de la crise sanitaire, le Président de la République a présenté, le 12 octobre 2021, le plan France 2030. France 2030 répond aux grands défis de notre temps, en particulier la transition écologique, à travers un plan d’investissement massif pour faire émerger les futurs champions technologiques de demain et accompagner les transitions de nos secteurs d’excellence : énergie, automobile, aéronautique ou encore espace. Il s’agit à la fois de rattraper notre retard dans certains secteurs historiques et de donner un temps d’avance à la France en créant de nouvelles filières industrielles et technologiques pour accompagner les transitions écologiques et numériques.

Premier levier des transitions numériques et écologiques, la formation des jeunes et des salariés permet de renforcer le capital humain indispensable au fonctionnement de nos entreprises et au-delà de toute la société. C’est aussi le meilleur moyen pour proposer des emplois durables et de tous niveaux de qualification sur l’ensemble du territoire.

C’est également une des conditions majeures pour la réussite du plan France 2030 : soutenir l’émergence de talents et accélérer l’adaptation des formations aux besoins de compétences des nouvelles filières et des métiers d’avenir. 2,5 milliards d’euros de France 2030 seront mobilisés sur le capital humain pour atteindre cette ambition.

Liens et documents téléchargeables : 

Communiqué de presse "Enseignement compétences métiers"

Stratégie d'accélération "Alimentation durable et favorable à la santé"

Stratégie d'accélération "Systèmes agricole durables et équipements agricoles contribuant à la transition écologique"

Appel à manifestation d'intérêt "Compétences et métiers d'avenir"

Objectif de la stratégie d’accélération « Start-ups industrielles et deep tech » : 

Comme l’a rappelé le président de la République en octobre 2021, lors de la présentation du plan d’investissement France 2030 : « Il n'y a pas de France industrielle contre la France des start-ups ; il n'y a pas de France des start-ups qui ne soient qu'à Paris, dans quelques bureaux de quelques arrondissements. La réalité de la France des start-ups, c'est une France qui est partout sur les territoires. Et la réalité de la France industrielle, c'est qu'elle se nourrit des start-ups ».

Ainsi, l’objectif de France 2030 est de s’appuyer sur le tissu des start-ups industrielles pour réindustrialiser nos territoires et créer des sites industriels solides et à la pointe de l’innovation. Car l’avenir de l’industrie est indissociable des technologies apportées par les start-ups et les PME innovantes. S’inscrivant dans la lignée des succès industriels qui ont nourri la compétitivité française, ces nouveaux acteurs qui émergent partout en France développent les innovations de rupture de la décennie à venir.

Depuis 2017, le Gouvernement a fait du soutien à l’innovation et de la reconquête industrielle des priorités. Cette politique porte aujourd’hui ses fruits. Avec 20 000 start-ups et plus d’un million d’emplois, l’écosystème français est devenu l’un des plus dynamiques d’Europe. Dans le même temps, la France occupe depuis 2018 la première place européenne en matière d’attractivité pour les investissements industriels étrangers.

Grace à France 2030, la stratégie start-ups industrielles et deep tech lèvera les obstacles qui freinent l’émergence et l’industrialisation de start-ups en France. Ce sont 2,3 milliards d’euros qui seront engagés pour poursuivre le soutien à l’émergence d’entreprises à forte densité technologique et faciliter l’industrialisation des start-ups et PME innovantes sur le territoire national. L’ambition, comme l’a annoncé le président de la République, est d’accompagner et de financer massivement ces entreprises innovantes pour permettre l’émergence d’une centaine de nouveaux sites industriels par an à horizon 2025.

Liens et documents téléchargeables : 

Communiqué de presse "Start-ups industrielles et deep tech"

Dossier de presse "Start-ups industrielles et deep tech"

Appel à projets "Première usine"

Retrouvez l’ensemble des dispositifs de déploiement du plan France 2030 sur l’espace  Hub France 2030  (volet national) et sur le site  Innover en Région  (volet régionalisé)

___

Pour toute demande d’informations complémentaires sur les dispositifs de déploiement des stratégies et priorités d’investissements gouvernementales et sur les possibilités d’accompagnement de vos projets d’innovation, l’Equipe « Investir l’Avenir » en Région se tient à votre disposition et vous propose d’adresser votre demande via le formulaire suivant : « Investir l’avenir en Centre-Val de Loire ».